L’engrais pour le gazon

Pourquoi utiliser de l’engrais gazon ?

Les graminées qui composent le gazon respirent et captent l’oxygène de l’air. Lors de la photosynthèse, c’est le carbone contenu dans le gaz carbonique qui sera à son tour fixé par les plantes.

On peut considérer que l’oxygène (O) et le carbone (C) sont en quantités inépuisables dans l’air ce qui n’est pas le cas des autres éléments.  

En effet, le lessivage des eaux de pluie, les tontes répétées et l’élimination des résidus de tonte affaiblissent le sol où se nourrit le gazon, qui finit par se développer difficilement dans un sol appauvri.

Il est donc indispensable, afin de maintenir un beau gazon, d’intervenir régulièrement et d’apporter les éléments nutritifs nécessaires à son développement.

Ces éléments nutritifs contenus dans les engrais gazon sont classés en trois catégories :

    • 1) Les éléments essentiels majeurs bien connus sous la formule N pour l’azote, P pour le phosphore et K pour le potassium.
      • – L’azote, pour les parties aériennes, le «Vert»
      • – Le phosphore, pour renforcer le système racinaire
      • – le potassium pour la résistance du gazon aux maladies, au piétinement et au stress lié aux tontes.
    • Les engrais simples ne contiennent qu’un seul élément nutritif majeur. Il y a les engrais simples azotés (N) ; les engrais simples phosphatés(P) et les engrais simples potassiques (K). Les engrais composés sont obtenus par réactions chimiques, mélange ou compactage. Il y a les engrais binaires NP, NK, PK, composés de deux éléments essentiels majeurs et les engrais ternaires composés de trois éléments essentiels majeurs NPK. Un engrais ternaire 12-5-5 est donc composé de 12 % d’azote, 5% de phosphore et 5% de potasse.

  • 2) Les éléments essentiels secondaires (CA calcium, Mg magnésium, et S soufre). Le calcium, indispensable à la multiplication cellulaire.
    • – Le magnésium, pour un gazon bien vert et résistant
    • – Le soufre, pour la photosynthèse.
  • 3) Les oligo éléments ou élément mineurs (Fe fer, Zn zinc, Cu cuivre, B bore, Mo molybdène..) importants dans la fonction chlorophyllienne et la croissance des végétaux.
    • – Le fer, contre la chlorose.
    • – Le zinc, pour la croissance et résistance
    • – Le cuivre, pour la floraison
    • – Le bore, pour les défenses naturelles et le renforcement des parois cellulaires
    • – Le molybdène, intervient dans le métabolisme de l’azote.

Les différents types d’engrais gazon.

Les engrais organiques proviennent de matières animales ou végétales. Par exemple : la laine, le tourteau de ricin, le guano, les arêtes de poisson, les plumes, algues, vinasse, coques de cacao, compost…
Ces matières organiques se dégradent lentement dans le sol sous l’effet des bactéries et libèrent progressivement et sans à-coups les éléments nutritifs (N,P,K…) absorbés par les plantes.  

Les engrais minéraux sont issus de gisements naturels ou le plus souvent de l’industrie chimique. Les éléments chimiques de ces engrais sont directement assimilables par les plantes. Les engrais minéraux ont un effet rapide sur la végétation.

Les engrais organo minéraux se caractérisent par les particularités des deux précédents engrais.

A chaque saison, son engrais gazon.

Le cycle végétatif des plantes et du gazon en particulier, nécessite l’apport d’engrais de composition différente.

Au printemps et au départ de la végétation, on utilisera un engrais plus azoté  (par exemple 12.5.5 ou 14.5.3) et tous les deux mois un engrais plus équilibré.

En automne, l’engrais sera plus riche en phosphore et potassium, pour préparer le gazon à l’hiver (par exemple 4.6.12 ou 8.14.20).

Retrouvez tous nos engrais pour le gazon dans notre boutique !

Pin It on Pinterest